Sony Trinitron BVM D24 - WipEout HD

[Retrogaming Room] Sony BVM-D24, le « End-Game » du moniteur CRT

L’année dernière j’ai abordé le sujet de l’usage des moniteurs CRT professionnels dans une salle de jeu et à vrai dire je ne pensais pas revenir dessus de sitôt… C’était sans compter sur ma persévérance alliée à un énorme coup de chance qui m’ont permis de mettre la main sur le Graal des écrans cathodiques, le Sony BVM-D24.

Sony Trinitron BVM D24E1WE - BVM-D14H1E
Le BVM D24E1WE à droite, avec un BVM-D14H1E en mode TATE (vertical) à gauche.

On pourrait penser qu’à l’usage d’un moniteur à l’autre ça ne changera pas grand chose hormis la qualité d’image.. Mais pour le coup ici avec ce modèle les possibilités en terme d’utilisation sont nettement étendues et c’est ce qui fait justement tout son intérêt. Regardez plutôt :

Oui c’est bien un écran CRT, et c’est bien de la PS3.

Je vous propose un petit topo sur ce moniteur rarissime ainsi qu’un aperçu de ce qu’il peut faire dans un setup retro — et même moins retro !

Les specs

Ce moniteur CRT de la gamme BVM-D mis sur le marché dans les années 2000 est un beau bébé de 51 kg, 57 cm de large, 44 cm de haut et 56 cm de profondeur, le tout pour une dalle de 21 pouces soit environ 54 cm de diagonale. Caractéristique unique qu’il partage avec son copain le D-32 : La dalle est de format 16:9 avec une définition horizontale de 1000 TVL, dans l’air du temps de l’époque avec le passage à l’EDTV.

Sony Trinitron BVM D24E1WE back

À l’arrière la carte principale dispose en entrée de 4 ports BNC acceptant des signaux vidéo analogiques RGBS ou YPbPr en mode Sync on Green. Chaque entrée IN a une sortie OUT correspondante pour mettre plusieurs écrans en chaîne.

Sony Trinitron BVM D24E1WE inputs
De gauche à droite: La baie pour brancher les télécommandes, une carte décodeur BKM-21D, une carte décodeur BKM-41HD et la carte d’entrée analogique par défaut.

À noter que lorsque les prises OUT ne sont pas utilisées, il convient d’y mettre des terminateurs BNC 75 Ω pour neutraliser le signal vidéo, car contrairement aux séries PVM qui sont généralement dotés de circuits qui se terminent eux-même (self-terminate), ici ne pas placer de terminateurs peut provoquer une image saturée et mal équilibrée.

75 ohm BNC terminators
Des terminateurs BNC 75 Ω.

Les cartes BMK-21D et BKM-41HD que j’ai eues avec ne me serviront pas à grand chose dans mon usage ; elles permettent de supporter les signaux numériques SDI qui furent beaucoup utilisés dans le monde du broadcast mais qui s’avèrent inadaptés au gaming car peu précis et induisant généralement de la latence. Toutefois la carte BKM-21D a l’avantage de pouvoir décoder les signaux composite analogiques, pratique si on veut tester une console qui ne supporte pas le RGB sans modification comme la NES ou la N64.

CRT HD certes, mais CRT quand même !

Pour illustrer mes propos j’ai pris des photos et des vidéos avec mon smartphone mais comme vous vous en doutez ça n’est qu’un aperçu de la réalité car il est très difficile de capturer le rendu d’un écran cathodique avec une caméra bas de gamme. Tout ce qui est scanline se dégrade énormément à la mise à l’échelle, les contrastes sur les vidéos sont pétés et la caméra d’un smartphone a beaucoup de mal à s’accommoder au rafraîchissement d’un écran analogique.

En gros vous allez devoir me croire sur parole, vous ne verrez pas ce type d’écran en démonstration à la Fnac!

Dragon Force Saturn Junon Sony BVM D-24
Dragon Force pour SEGA Saturn en 240p, un excellent jeu de stratégie injustement méconnu. (clic sur l’image pour agrandir)

Alors oui le D-24 est un « CRT HD » mais avec des sources LD/SD comme le 240p ou 480i couramment utilisées avec les consoles rétro le moniteur s’en sort très bien — il s’agit tout de même d’un BVM haut de gamme au TVL extrêmement élevé ! Le format étant généralement 4:3 la sortie vidéo est centrée horizontalement et l’image produite est parfaitement claire, les scanlines sont très nettes et colorées, c’est superbe et tout à fait à la hauteur de ce qu’on serait en droit d’attendre d’un BVM.

Là où ça devient intéressant c’est que comme le D-14 que j’avais présenté dans l’article précédent l’écran est dit « Multiformat » — appellation Sony, l’équivalent chez NEC par exemple est « MultiSync » — et supporte toutes les définitions jusqu’à 1080i.

C’est particulièrement approprié lorsqu’on utilise des consoles capables de produire du 480p, comme la Dreamcast, la PlayStation 2, le GameCube et la Wii. je rentre plus en détail sur le sujet de l’EDTV et de l’incroyable rendu des jeux en 480p sur un CRT dans mon article sur les moniteurs pro.

FE9 Ashnard 480p GameCube BVM
Photo de l’écran avec un artwork d’Ashnard pendant l’introduction de Fire Emblem Path of Radiance sur GameCube en 480p.

L’avantage d’avoir une dalle 16:9 c’est aussi de pouvoir profiter de ce mode d’affichage qui était proposé sur un certain nombre de jeux de cette génération tout en restant sur un CRT, ce qu’on pouvait encore expérimenter à l’époque pour les possesseurs de TV 16:9.

Exemple ci-dessus avec Dragon Quest VIII sur PS2 en 480i 16:9. Un grand classique qui est bien plus agréable à jouer en 16:9.

Là ou ça devient beaucoup moins répandu car les TV cathodiques grand public ne supportaient pas ce type de signal c’est qu’on peut aussi jouer à des jeux qui sont à la fois 480p et 16:9, comme le propose un petit nombre de titres sur GameCube et PS2, et la majorité des jeux sur Wii.

Valkyrie Profile 2 PS2 480p 16-9
Photo d’écran de l’introduction de Valkyrie Profile 2 en 480p 16:9: Absolument bluffant!

Ce type de contenu était généralement exploité sur les écrans LCD de l’époque dits « HD Ready » soit via SCART 480i soit via component 480p pour les possesseurs du câble « YUV » (YPbPr) car ces TV proposaient ces connectiques afin d’assurer la transition avec l’équipement analogique.  Lorsque ces dalles 720p sont arrivées sur le marché on ne va pas se mentir passé la nouveauté elles représentaient un vrai pas en arrière en ce qui concerne les contrastes, la rémanence et la précision de la mise à l’échelle des signaux analogiques par rapport au CRT.

La technologie CRT qui produit une restitution à la définition verticale native de la source — pas d’upscale — combinée au TVL très élevé du moniteur donne un résultat d’une netteté et clarté que je n’avais jamais vu avant avec ces consoles, j’étais ébahi par le rendu d’un Metroid Prime, F-Zero GX ou encore Valkyrie Profile 2 sur ce moniteur.

Devant des jeux 480p sur le D24 un ami m’a sorti sans ironie « En fait tu prends un jeu tu le mets sur cet écran et tu as un HD Remaster ». Sans déconner c’est à peu près l’effet que ça fait.

Le retrogaming.. et au delà !

Ace Combat 6 X360 Sony BVM D-24
Ace Combat 6 sur X360 en 720p. Là ça devient sérieux!

Le clou du spectacle c’est de passer à la vitesse supérieure avec la Xbox 360 et la PlayStation 3, et de jouer en 720p natif sur le moniteur. Moi qui ai passé des années à jouer sur ces machines via une dalle 1080p et qui râlait sur les jeux en 720p alors synonyme de flou mal upscalé, je me suis tout de suite ravisé après avoir ramassé ma mâchoire devant un Ace Combat 6 ou un Demon’s Souls.

Demons Souls PS3 720p BVM
L’excellente atmosphère du jeu est transfigurée par la force des contrastes et le gain en netteté sur les détails comme les symboles au sol sur cette photo. L’aliasing est aussi clairement réduit.

Vu que ce sont cette fois des jeux HD, on fait plus facilement le rapprochement avec l’expérience qu’on connait dans les jeux modernes. Bien que je dispose d’un écran Sony BRAVIA haut de gamme pour jouer avec les consoles « HDMI » on voit tout de suite la différence entre la technologie LCD et CRT. L’absence de rémanence, la fluidité et la beauté des images en mouvement, les contrastes, les niveaux de noir clairement au dessus, c’est comparable à ce qu’on trouve sur un OLED, mais la rémanence en moins.

Enfin avec la PS2 et PS3 il est possible de pousser le D-24 dans ses derniers retranchements car ces deux consoles peuvent sortir du 1080i via component et donc atteindre le maximum de la définition du moniteur. Sur PS2 le nombre de jeux compatibles est très réduit, et sur PS3 globalement les quelques jeux natifs 1080p peuvent être affichés en 1080i.

Wipeout PS3 dashboard CRT BVM
Le dashboard de la PS3 en 1080i

J’étais un peu dubitatif à l’idée d’un affichage entrelacé versus simplement du 720p plus basse définition mais progressif car j’avais déjà vu la différence sur un LCD et on perdait beaucoup de netteté. La grosse différence ici c’est qu’on est sur CRT donc l’image n’a pas besoin d’être recomposée comme sur un traitement numérique, il n’y a pas de latence encore une fois, les scanlines sont tellement rapprochées à cette définition qu’on ne ressent absolument pas l’entrelacé, pas de scintillement, l’image est juste parfaite et extrêmement nette.

C’est un plaisir qu’on ne peut s’offrir que sur un panel assez réduit de jeux mais j’ai notamment apprécié de jouer aux remasters d’ancien jeux sur l’écran via la PS3/X360 plutôt que sur leur console d’origine pour profiter du 16:9 et 60 FPS au lieu du 4:3 et framerate souvent moins élevé de l’original. Par exemple Zone of the Enders HD, Beyond Good and Evil HD, Ôkami HD, Perfect Dark HD, etc.

Et bien sûr quelques perles de la PS3 en 1080/60 comme Wipeout HD !!

Il est même possible d’aller plus loin et via un convertisseur HDMI > Component afficher n’importe-quelle console moderne voire PC sur l’écran mais au delà du fun de l’expérience je préfère tout de même jouer sur les supports que les devs avaient en tête en créant leurs jeux donc je ne m’y intéresse pas trop personnellement.

Et pour la suite ?

Suite à l’acquisition de ce CRT que je n’aurais jamais imaginé posséder un jour mon setup rétro a pris un grand coup de boost et il commence vraiment à ressembler à ce dont j’ai toujours rêvé, mais je ne suis pas encore arrivé au bout du chemin, bien d’autres choses arrivent et le setup continuera à grandir dans les années à venir, je ne manquerai pas de documenter tout ça sur le blog, donc à la prochaine !

Sony BVM CRT setup retrogaming

2 réflexions sur « [Retrogaming Room] Sony BVM-D24, le « End-Game » du moniteur CRT »

  1. merci pour l’article, le Crt de rève pour la gamecube ou la wii en 480P. scanlines trop prononcées pour le 240P. Impossible malheureusement de s’en procurer un et calibrer comme il faut qui plus ai.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.