Tous les articles par Turom

[Tuto] SEGA Dreamcast mod Noctua

J’adore la SEGA Dreamcast, et tout particulièrement mon édition R7, mais on est tous d’accord que la console est assez bruyante, surtout lorsqu’elle a 20 ans et que le petit ventilateur est au delà du bout de sa vie.

Heureusement je ne suis pas le seul à l’avoir remarqué, et grace au projet open-source Dreamcast Noctua Fan Mod de Gregory Collins « collingall » il est désormais possible grace à des pièces imprimées en 3D de remplacer le ventilateur d’origine par un ventilateur Noctua NF-A4x10 très silencieux et plus performant.

Noctua NF-A4x10, un tout petit ventilateur qui comme souvent chez Noctua est qualitatif et silencieux.

Je vous propose un petit tutoriel d’installation de ce mod dans votre Dreamcast avec une vidéo comparative en conclusion pour vous démontrer le gain considérable en terme de silence que ce mod représente pour vos longues soirées d’hiver avec votre console !

Pièces imprimées en 3D du mod de collingall avec un câble adaptateur d’alimentation et le Noctua NF-A4x10.

Attention : Ce mod n’est compatible qu’avec les révisions VA1 et VA2 de la console, il n’est pas compatible avec la VA0. La révision VA0 ne concerne que les premiers modèles JP et quelques rares modèles US des premiers mois après la sortie de la console. En Europe et dans majeure partie des cas les consoles sont toujours VA1.

Continuer la lecture de [Tuto] SEGA Dreamcast mod Noctua

Nendoroid #589 – Sheeda: New Mystery of the Emblem Edition

Je n’en ai pas encore beaucoup parlé ici mais je suis un grand fan de la série Fire Emblem, une franchise de jeux de tactique stratégie développée depuis 1990 par Intelligent Systems pour Nintendo. Il y a beaucoup de choses que j’aime dans cette série : Sa mythologie, ses intrigues mêlant magie, dragons et jeux de pouvoir, l’écriture des personnages qui deviennent rapidement attachants et la façon dont le joueur est plongé dans des batailles d’une rare intensité où il doit mettre en jeu la vie de ses héros préférés à chaque nouvelle décision.

Mes opus favoris de la série, sur Super Famicom et GameCube

J’ai même commencé à capturer des runs complets sur YouTube, celui de Fire Emblem III sur Super Famicom avec l’intégrale du premier « livre » — le remake du premier opus — est déjà en ligne :

Même si j’ai déjà un certain nombre d’amiibos de la série — qui sont plutôt cools au passage — je voulais une figurine un peu plus sympa et surtout qui soit d’un personnage de l’ère dite « Kaga » i.e. de l’époque où Shōzō Kaga, le créateur de la franchise, développait les jeux, soit les jeux NES/SNES qui sont mes préférés en terme de lore et de personnages.

Et c’est encore GSC qui m’a comblé sur sa gamme Nendoroid de figurines « chibi » en produisant en 2016 deux figurines en référence à New Mystery of the Emblem sur Nintendo 3DS, un remake de Fire Emblem III : Marth #567 et Sheeda #589.

C’est la seule et unique figurine officielle de Sheeda, et franchement elle est trop cool !

Avec l’arrivée du nouveau Smash Bros. j’ai bon espoir qu’une Figma de Marth voie le jour, en attendant je vous propose un zoom sur la Nendoroid Sheeda et son pégase !

Continuer la lecture de Nendoroid #589 – Sheeda: New Mystery of the Emblem Edition

[Retrogaming Room] Moniteurs Pro Sony BVM/PVM, l’élite des écrans cathodiques

Vous avez été très nombreux à consulter mon article sur le choix de l’écran pour le retrogaming, en effet c’est un sujet assez complexe dont la solution dépend fortement des ambitions de chacun en terme de fidélité, de moyens financiers et d’espace alloué à sa passion.

Depuis 4 ans que cet article a été rédigé globalement la situation est à peu près la même, la problématique PAL/NTSC est toujours importante dans ses choix de matériel, on a de nouvelles solutions d’upscaling comme le Framemeister ou l’OSSC permettant de jouer confortablement sur des écrans HD et même des consoles HDMI comme la Super NT bien plus abouties et performantes que la Retron N5 de l’époque, suivant la mouvance de la NES Mini.

Au final quand on cherche un rendu authentique et qualitatif de ses jeux rétro la meilleure option reste l’écran CRT, ou cathodique. À l’époque j’avais trouvé un écran Sony Trinitron KV-29FX30B, de la gamme FD-WEGA, une TV à face plate supportant le 100 Hz qui comportait encore un circuit purement analogique alors qu’à cette époque commençaient à voir le jour des TVs à chassis numérique de moins bonne facture pour le retrogaming.

Ça reste un excellent choix pour profiter de ses jeux rétro étant donné que ces TV ont des entrées SCART avec support RGB, qu’elles implémentent le PAL60 pour les jeux NTSC et que leur technologie « aperture grille » présente sur tous la gamme Trinitron a un rendu très qualitatif.

Et depuis j’ai découvert un nouveau monde, celui des moniteurs CRT professionnels.

Mon moniteur Sony PVM-20M2-MDE, avec l’intro de Bahamut Lagoon.

Si l’on décide d’aller vraiment plus loin dans la recherche de la qualité d’image ultime pour ses jeux rétro, inévitablement se limiter aux écrans grand-public ne suffira plus, il faudra se tourner vers le matériel professionnel. Après quelques années de recherche et à force de persévérance, j’ai enfin fini par m’en procurer et constater par moi même à quel point le rendu visuel de ces machines est incomparable avec tout ce que j’avais pu voir auparavant.

Je vous propose un petit tour dans le passé pour comprendre d’où viennent ces moniteurs et pourquoi ils proposent une expérience supérieure pour les perfectionnistes des scanlines !

Thunderforce IV sur le moniteur PVM, avec de superbes scanlines nettes et contrastées

Continuer la lecture de [Retrogaming Room] Moniteurs Pro Sony BVM/PVM, l’élite des écrans cathodiques

Zone of the Enders Revoltech #120: Jehuty Vector Cannon

La voici ! La pièce maîtresse de ma collection de figurines Zone of the Enders ! Ça faisait longtemps que je lorgnais dessus, et maintenant je peux dire ma collection est complète.

Si vous voyez cette image, c’est déjà trop tard.

Je vous propose un petit focus sur cette dernière: Revoltech #120, Jehuty équipé du Vector Cannon !

Continuer la lecture de Zone of the Enders Revoltech #120: Jehuty Vector Cannon

[Tuto] SEGA Virtua Stick HSS-0136 mod Sanwa/Seimitsu

J’ai déjà évoqué ma passion pour la SEGA Saturn ici, c’est une console que j’aime beaucoup qui dispose d’un catalogue foisonnant de petites perles de l’arcade des années 90. Avoir la console et ses jeux c’est bien, mais pour profiter pleinement des jeux d’arcade.. il faut un stick arcade !

Les manettes japonaises de base de la Saturn sont déjà excellentes pour à peu près tous types de jeu, mais pour faire ça bien je me suis procuré un véritable stick arcade officiel japonais en très bon état :

SEGA Virtua Stick HSS-0136
Le stick avant l’upgrade. J’adore leur look résolument 80’s. La disposition des boutons est assez inhabituelle mais on s’y fait.

Et pour en profiter avec des sensations de jeu à la hauteur des standards actuels, j’ai entrepris une upgrade de tous ses contrôleurs. Mon idée étant de lui faire oublier ses 20 ans en y installant des boutons et un stick neufs sans altérer l’esprit d’origine.

Et comme l’air de rien ça m’a pris pas mal de temps, d’énergie et d’heures de recherche avant d’arriver au bout, ça me fait plaisir de partager l’expérience qui je l’espère donnera envie à d’autres de se lancer !

Alors OK ça a l’air super et tout, mais lisez bien ce qui suit quand même.

Pour faire l’upgrade des boutons et/ou du stick, si vous voulez vous y coller il va falloir commencer par déterminer la version exacte du stick que vous avez — voir partie 2 — et vous assurer que vous avez le minimum en outils et notions pour bricoler du matériel électronique. Il est nécessaire aussi de savoir faire de la soudure. Vous ne pourrez pas y couper.

Par ailleurs cela va de soi mais il faudra vous procurer les boutons et/ou le stick de remplacement, du fil électrique et quelques fournitures, ce qui au final augmentera sensiblement le prix de revient du stick — ce dernier n’étant déjà pas tout à fait bon marché à la base en tant que pièce de collection…

Évidemment il ne s’agit pas de modifications à prendre à la légère, gardez à l’esprit que lorsque vous commencez à trifouiller dans les composants ou désosser une pièce de 20 ans d’âge, vous pouvez tout à fait la flinguer irrémédiablement ! Et autant dire que les pièces de rechange pour les sticks Saturn japonais ne courent pas les rues, alors réfléchissez bien avant de lui ouvrir le ventre.

Toujours motivé ? Alors c’est parti.

  1. L’Astro City dans ton salon
  2. Seimitsu ou ASCII ?
  3. Upgrade des boutons
  4. Upgrade du stick
  5. Restauration de l’artwork

Continuer la lecture de [Tuto] SEGA Virtua Stick HSS-0136 mod Sanwa/Seimitsu

[Retrogaming Room] Collection 2017

Cette année 2017 aura définitivement été placée sous le signe de Nintendo, avec la sortie de la Nintendo Switch qui est mon coup de cœur de l’année que je ne quitte plus, et dans la salle rétro la vedette de l’année c’est bien entendu la petite dernière, la Super Famicom !

Mais ça n’est pas tout, il y a encore du lourd et on va repasser sur les nouvelles entrées de cette année riche en jeux cultes.

Continuer la lecture de [Retrogaming Room] Collection 2017

Zelda Twilight Princess figma #318 & #320

The Legend of Zelda: Twilight Princess, sorti en 2006 sur le Nintendo GameCube, reste aujourd’hui l’épisode de la série dont j’apprécie le plus la direction artistique. Fan de la série depuis à peu près la sortie de Zelda III à l’époque,  il était temps de donner place à ses personnages dans ma collection!

Ça tombe bien, cette année GSC a annoncé des nouveaux modèles Twilight Princess chez Max Factory pour sa désormais célèbre gamme Figma, une aubaine !

Je vous ai concocté une revue détaillée des deux modèles qui ont rejoint ma collection, Link dans sa version « DX » et la princesse Zelda. C’est parti !

Continuer la lecture de Zelda Twilight Princess figma #318 & #320

Schbibinman Zero, le jeu Super Famicom sorti en 2017

Quelle expérience étrange, en ce mois de juillet 2017, que d’acheter un jeu Super Famicom neuf le jour de sa sortie et de lui ôter son blister.  Je dirais que c’est un peu le point culminant du trip retrogaming pour les nostalgiques dans mon genre.

Kaizō Chōjin Schbibinman Zero (改造町人シュビビンマン零) a été développé en 1994 par Masaya studio, connu pour l’excellent Gley Lancer et la série Langrisser. Le jeu a en réalité déjà été mis sur le marché en 1997, mais uniquement via le service connecté par satellite de Nintendo à l’époque, le Satellaview. Il n’a donc jamais été commercialisé en version boîte, c’était un peu les jeux dématérialisés avant l’heure.

Cette année, pour les 20 ans de la sortie du jeu, Columbus Circle lui offre une véritable version retail !

Ceci est un jeu Super Famicom sous blister, commercialisé en 2017

Cette année est un peu l’année des hommages pour la SNES qui se voit ressortir en version « Classic Mini » à la fin de l’année avec inclus pour la première fois de manière officielle le projet développé puis enterré par Nintendo, Star Fox 2. Si ça peut susciter des nouvelles vocations de retrogamers en herbe, c’est tant mieux!

Allez, on examine le contenu de cette boîte et on fait péter la cartouche dans la Super Famicom.

Continuer la lecture de Schbibinman Zero, le jeu Super Famicom sorti en 2017

Mega EverDrive – Le chaînon manquant entre la console et l’émulateur

Cela fait plus de 20 ans que le débat fait rage dans le milieu des joueurs — et collectionneurs — retrogaming : Est-ce que l’émulation c’est le mal? Est-ce que tout ce qui compte ça n’est pas le gameplay? Le plaisir d’ouvrir la boîte de jeu et de mettre sa cartouche dans la console vaut-il le prix délirant de certains jeux devenus rares et victimes de la spéculation?

Gley Lancer, un excellent shoot sur Mega Drive JP devenu très rare et dont les originaux se vendent désormais à prix d’or..

Au final un émulateur avec un bon filtre CRT voire directement branché en HDMI sur un upscaler n’est-il pas suffisant pour jouer au même jeu, avec tous les avantages que cela comporte, comme facilité de capturer le gameplay, le côté pratique de pouvoir sauvegarder quand on le souhaite — les save-states — un accès à toutes la scène du modding/homebrew avec les jeux modifiés, traduits, voire complètement originaux et surtout un accès à des milliers de titres sans avoir à dépenser quoi que ce soit?

Encore une fois, tout est une question de niveau d’exigence en terme de fidélité.

Tout comme je le rappelais dans mon article sur le choix de l’écran, la recherche de la fidélité concernant les jeux implique plus de temps, d’argent et d’espace à allouer à sa passion, et ce niveau d’exigence peut varier selon les envies de chacun. Jouer sur un écran CRT, jouer avec les vrais contrôleurs d’origine, profiter d’un rendu sonore plus authentique, etc. En général dès qu’on commence à vouloir retrouver les sensations de l’époque, arrive le moment où il faut acquérir les jeux originaux et là ça peut devenir un vrai gouffre.

Certes il est plaisant d’avoir plein de jolies boîtes mais ça prend de la place, il faut pouvoir les stocker/exposer convenablement, et de + en + de titres sont sujets à la spéculation, rendant l’acquisition de certains un véritable investissement

Vous avez une console à cartouche (MD, NES, SNES, GB, GBA, N64)? J’ai une bonne nouvelle!

Si comme moi vous recherchez une haute fidélité mais que contrairement à moi vous n’attachez pas beaucoup d’importance dans le fait de posséder les les boîtes/cartouches originales des jeux — soit parce que ça ne vous intéresse pas, soit parce que le coût est rédhibitoire — pour vous lancer dans un setup rétro qui allie expérience authentique et modernité tout en restant abordable, regardez un peu cette merveille créée par l’ukrainien Krikzz (Igor Golubovskiy):

Le Mega Everdrive, le mix parfait entre émulation et expérience authentique !

Cette cartouche custom baptisée « Mega Everdrive » va vous permettre de faire un pont entre la console et une carte SD, chargera la ROM du jeu que vous souhaitez et reproduira fidèlement l’architecture de la cartouche d’origine. Le résultat est qu’un jeu chargé sur cette cartouche tournera sur la console de manière strictement identique à l’original!

Ça n’est donc pas un émulateur, la console exécute le jeu comme si on y avait mis la vraie cartouche!

Je vous propose un petit tour des fonctionnalités de cet outil remarquable et des possibilités apportées au delà du catalogue complet de jeux, qui en font un must-have même pour les collectionneurs qui veulent aller plus loin dans leur passion du retrogaming.

Continuer la lecture de Mega EverDrive – Le chaînon manquant entre la console et l’émulateur

[Retrogaming Room] Super Famicom

La Nintendo Super Famicom, appelée Super Nintendo ou Super NES dans nos contrées, est probablement la console rétro la plus célèbre et la plus populaire de l’histoire! Mise sur le marché en 1990 — 1991 chez nous — en concurrence avec la SEGA Mega Drive, c’est pour beaucoup d’entre-nous passionnés de retrogaming un symbole très fort de l’âge d’or du « console-gaming ».

Ma collection était pour l’instant très orientée SEGA et il était temps d’apporter un peu de diversité à tout ça, mais de longues recherches ont été nécessaires avant de mettre enfin la main sur le modèle de mes rêves.

Non vous n’avez pas la berlue, la console est une Super Famicom et la manette indique « Super Nintendo »

Au programme : Tour d’horizon de la machine, un point sur les différentes versions de la console avec notamment la fameuse révision 1-CHIP, un guide pour démonter/nettoyer la console, et enfin nous parlerons jeux, import et compatibilité!

Now you’re playing with power !

Continuer la lecture de [Retrogaming Room] Super Famicom