[Retrogaming Room] Le choix de l’écran

Si l’on souhaite se mettre au retrogaming sur des consoles de salon, l’un des choix les plus importants à faire dès le départ concerne le moniteur ou la télévision que l’on va utiliser. Plusieurs facteurs entrent en compte:

  • L’espace dont on dispose pour le matériel
  • L’exigence que l’on a au niveau de la fidélité du rendu des jeux
  • La norme d’affichage et la fréquence à laquelle on souhaite jouer
  • Le budget

De nos jours la norme est aux TVs et moniteurs de PC numériques qui utilisent une connectique HDMI voire DVI, le plus souvent au format 16:9 ; Mais jusqu’à la 6e génération de consoles de jeu les machines étaient prévues pour une utilisation sur des écrans à tube cathodique (CRT) à réception analogique de format 4:3.

Trinitron Sony
Ce beau bébé pèse tout de même 47kg!

Les écrans CRT ne sont plus fabriqués mais il est encore possible d’en trouver d’occasion, ce sont des appareils très volumineux qui ne sont plus adaptés à l’utilisation actuelle des postes de télévision. Par exemple il est impossible de brancher une Playstation 4 ou un tuner TNT-HD sur un écran CRT sans dégrader sévèrement l’image via un adaptateur HDMI/SCART.

Avoir un écran CRT pour le retrogaming est donc à réserver aux passionnés qui ont la place d’avoir une seconde TV dédiée à cette utilisation et qui sont prêts à mettre le prix pour acquérir le matériel d’époque qui se branchera dessus.

Des solutions existent toutefois pour profiter du retrogaming sur des écrans modernes. Le rendu sera plus ou moins éloigné de l’expérience authentique.

Examinons quelques options possibles dans les deux cas de figure.

Jouer sur des écrans HD

HDMI/DVI: L’émulation

La solution la plus simple et économique pour jouer aux jeux rétro sur les systèmes modernes est l’émulation. Qu’elle se fasse via un PC, un mobile, une tablette, un Raspberry Pi connecté à une TV ou via des solution hybrides comme la RetroN 5, ces systèmes chargent des ROMs — des copies numériques des jeux issues des cartouches ou CDs de l’époque — et le moteur de l’émulateur les affiche à l’échelle sur l’écran HD en effectuant un upscaling.

Console RetroN 5
Console RetroN 5 par Hyperkin qui permet d’insérer les cartouches de jeux d’origine et de brancher les manettes de plusieurs systèmes rétro. L’appareil copie la ROM du jeu et la joue via un émulateur Android via une sortie HDMI.

Les éditeurs proposent aussi des jeux rétro sous forme de réédition sur des plateformes de jeux dématérialisés comme Steam et GoG  sur PC ou sur les boutiques en ligne des consoles modernes comme le PSN, le XBox Live ou la Virtual Console.

Sonc CD PS3
La réédition de Sonic CD sur Playstation 3 a même eu droit à une adaptation 16:9 pour sa modernisation.

Toutes ces versions émulées des jeux subissent un upscale via l’émulateur avant d’être envoyées à l’écran. Le système diffuse l’image déjà adaptée à l’écran HD telle quelle.

C’est l’émulateur qui va donc gérer l’upscale et bien souvent il a plusieurs filtres disponibles, avec des lissages plus ou moins forts selon les goûts et préférences de rendu de chacun. L’émulateur peut embarquer notamment un effet « scanline » pour un rendu plus authentique qui ressemble à un écran CRT et forcer l’affichage des jeux en 4:3 pour ne pas les déformer.

Ces solutions d’émulation permettent d’accéder à une immense bibliothèque de jeux sans subir l’encombrement ni d’un moniteur CRT ni des consoles ni des jeux et de centraliser ses loisirs numériques sur un seul écran LCD. Les émulateurs proposent d’autres avantages comme par exemple la possibilité de sauvegarder les parties là où les jeux de l’époque ne le permettaient pas, ou encore des facilités de  capture pour le partage des sessions de jeu. C’est aussi la solution la moins chère.

L’expérience de jeu en émulation restera toutefois trop peu authentique pour les passionnés qui voudront faire tourner les jeux dans leurs conditions d’origine sur les machines de l’époque afin de retrouver l’image, le son et le feeling rétro à la perfection.

Avec les consoles d’origine

Starwing TV HD
Starwing sur Super Nintendo joué en 4:3 sur un écran LCD 1080p de 46 pouces.

Jouer avec les consoles et manettes d’origine avec les jeux originaux est un plaisir pour l’amateur de retrogaming mais cela se paie, collecter les machines et les jeux devient un hobby de plus en plus onéreux. Toutefois, même si on y met le prix, on peut tout à fait vouloir jouer avec ces machines sans avoir une TV CRT dédiée.

Plusieurs raisons peuvent motiver le choix d’un écran HD pour en profiter: On peut avoir une ou deux consoles « coup de cœur » et garder le reste pour l’émulation au même endroit dans son coin retrogaming, on peut manquer de place pour agencer un appareil aussi imposant qu’un écran cathodique ; Chacun fait selon ses envies et son budget.

Si vous avez des machines de l’époque et que vous voulez les brancher sur votre écran HD, de manière générale la meilleure option est d’utiliser la prise SCART — appelée prise « Péritel » en France. La plupart des téléviseurs actuels en Europe en disposent encore et les consoles de jeu d’ancienne génération peuvent délivrer un signal RGB via la prise SCART, c’est la meilleure option de connectique.

TV HD prises
Ici en haut à gauche des sorties son composite L/R puis en dessous de gauche à droite: 2 entrées SCART, une rangée verticale d’entrées composante YPbPr, une sortie optique puis de haut en bas 2 ports HDMI et une entrée VGA.

Les consoles plus récentes comme la Playstation 2 vont pouvoir bénéficier pour les quelques jeux compatibles d’un meilleur rendu en passant par la connectique composante YPbPr, de la même manière la Dreamcast pourra sortir du VGA pour certains jeux et ainsi gagner en qualité. Mais de manière générale et surtout pour les systèmes plus anciens le SCART RGB est une valeur sûre à privilégier aux autres formats comme le S-Video ou le Composite RCA qui sont de qualité nettement inférieure.

starfox_TVHD_2
L’écran de titre de Starwing avec la console branchée en RGB sur l’écran 1080p.

Lorsque la console est branchée via SCART sur la TV, elle envoie un signal RGB en 480i. C’est la TV qui va donc se charger de l’upscale pour étirer l’image à sa définition native de 1080 lignes. Pour cela elle utilise un logiciel interne, ses performance d’upscale varient selon la marque, la dalle et le type de logiciel intégré.

Ici le choix des filtres qu’on a en émulation n’est pas présent, on peut seulement agir au niveau des réglages du téléviseur et la marge de manœuvre est assez limitée, il faut se contenter des capacités de la TV à upscale proprement.

starfox_TVHD_3
On peut voir les pixels de la TV LCD qui sont beaucoup plus nombreux que ce qui était prévu sur l’image à la base…

Les générateurs de scanlines

L’effet « scanline » est populaire auprès des joueurs de jeux rétro et arcade, il permet un rendu qui ressemble à celui d’un CRT en ajoutant des lignes horizontales rappelant la structure des écrans cathodiques. Voici un excellent article (en anglais) au sujet des scanlines.

Des boitiers tels que le SLG3000 permettent d’ajouter un effet de scanline avant l’entrée dans la TV, qui se fait alors en VGA. On branche la prise SCART dans le boîtier et on branche le boîtier en VGA sur la TV.

SLG3000
Le SLG3000 prend une entrée SCART RGB et ressort du VGA avec un traitement simulant les scanlines sur un écran LCD.

D’autres solutions de type « VGA box » existent pour retrouver un rendu proche des écrans cathodiques sur un moniteur de PC ou une TV LCD. Cela améliore nettement le confort d’utilisation avec les jeux prévus pour des définitions inférieures, sans égaler pour autant l’éclat d’un véritable écran CRT.

Ces boîtiers ne suppriment pas non plus les problématiques de display-lag et autres effets de rémanence qui sont inhérents aux écrans LCD. Ces problématiques de latence sont absentes des tubes cathodiques.

Finalement ces solutions ne vous conviennent pas encore, et vous souhaitez sauter le pas pour retrouver l’excellence du retrogaming sur un écran CRT?

Passons aux choses sérieuses.

Jouer sur une TV CRT

Mega Drive Sonic 2 & KnucklesSi vous cherchez une TV CRT pour votre coin de jeu, déjà dites-vous bien qu’à cet endroit vous ne pourrez brancher que des appareils disposant des connectiques de l’époque. Exit le HDMI, le VGA et autre DVI, on aura du RCA composite, du S-Video et bien entendu pour nous autres en Europe du SCART.

Les TV CRT ont été produites pendant des dizaines d’années et la gamme est extrêmement vaste. Outre les détails habituels liés à l’acquisition d’une TV tels que la diagonale et la qualité des couleurs, il faut se poser les questions suivantes:

  • La TV dispose-t-elle d’une entrée SCART?
  • Quel est son format d’écran? 4:3 ou 16:9?
  • L’écran a-t-il une face plate?
  • Le 60Hz est-il supporté par la TV?

Se renseigner sur la réputation d’un écran sur le net est toujours un plus mais les infos ne foisonnent pas sur les TVs CRT européennes, il faut compter sur sa chance…

Les entrées SCART

Pour faire simple, la très grande majorité des TVs européennes qui ont des écrans en couleur disposent d’au moins une entrée SCART. Difficile de se tromper.

Trinitron Sony
Ici en bas une entrée SCART qui gère le RGB et en haut une entrée/sortie SCART qui ne gère que le S-Video.

Il faut bien veiller à ce que l’entrée SCART que vous utilisez supporte bien le signal RGB. Parfois si la TV a plusieurs entrées SCART toutes ne le gèrent pas, reportez-vous à son manuel utilisateur — qui se trouve probablement archivé sur le net — pour vous en assurer.

De la même manière si vous utilisez des appareils intermédiaires qui se trouvent entre la prise SCART de la console et l’entrée SCART de la TV, veillez à ce qu’ils transitent bien le signal RGB et qu’ils ne produisent pas de parasites ou de perte de qualité.

Hama AV-100S
Un switch SCART Hama AV-100S, excellent car il gère le RGB et conserve le signal intact.

La forme de l’écran

Bien que quelques rares jeux PS2 supportent le 16:9, pour le rétrogaming je conseillerais de partir sur du 4:3. En plus bien souvent les TVs CRT 16:9 ont sacrifié de la hauteur d’écran pour garder des valeurs de diagonale similaires à leurs homologues 4:3: On se retrouve au final sur sa console avec une image moins grande pour le même prix.

Trinitron Sony
TV Sony Trinitron KV-29FX30B 72cm, doté d’un écran 4:3 Trinitron 100Hz à face plate.

Les dernières générations d’écrans CRT proposaient des faces plates là où les anciens modèles étaient bombés. La face plate a un rendu plus agréable car la déformation est nulle mais attention à un détail: Les jeux de tir utilisant des pistolets comme le NES Zapper ou le Super Scope peuvent dysfonctionner sur un écran plat. Ce n’est pas systématique mais ça peut arriver selon les écrans, c’est l’une des premières choses à tester donc si vous souhaitez utiliser ces accessoires.

Super Scope
Nintendo Super Scope – Wikimedia Commons

50Hz / 60Hz

La fréquence de rafraichissement de l’écran est un vaste sujet que je développerai spécifiquement sur les consoles de jeu dans un prochain article, mais c’est un point crucial dans le choix de la TV si vous souhaitez utiliser des consoles NTSC importées des États Unis ou du Japon, ou si vous voulez utiliser des modes d’affichage en 60Hz sur les jeux et systèmes PAL compatibles. Idem pour les jeux d’import que vous voulez utiliser sur vos systèmes européens.

En effet en Europe le standard d’encodage des couleurs PAL et le courant alternatif 220V/50Hz étant la norme, les consoles de jeu affichent les jeux en 50Hz et sortent une image prévue pour une définition verticale de 576 lignes. Aux États Unis et au Japon on trouve le standard d’encodage NTSC et le courant alternatif est de 110V/60Hz, les consoles et écrans CRT sur place fonctionnent donc sur une définition verticale de 480 lignes en 60Hz.

Genesis US
Une console Genesis NTSC, l’équivalent US de la Mega Drive.

Les TVs CRT européennes d’après 1995 supportent pour la plupart le mode PAL 60Hz, qui sera la clé pour gérer le 60Hz comme si la TV était US ou JP. Si vous ne prévoyez pas de jouer avec des jeux d’import ou avec des machines NTSC, cela n’a pas d’importance. Mais attention car bon nombre de jeux Dreamcast ou Playstation 2 par exemple proposent au démarrage de tester si le mode 60Hz est supporté ou non, et si votre TV ne gère pas le PAL 60Hz, il faudra rester dans le mode PAL 50Hz standard.

Le support du PAL 60Hz est tout de même un gros plus et ça serait dommage de ne pas l’avoir car les jeux en mode 60 Hz sont plus proche de l’expérience originale, les jeux étant pour beaucoup développés au Japon et aux US.

Conclusion

Vous l’avez compris, la quête d’un bon écran pour le retrogaming est une histoire d’envie et de moyens. Si vous voulez vivre votre passion à fond et opter pour un setup complet importé en RGB+NTSC 60Hz sur un CRT, vous allez y mettre du temps, de l’espace et de l’argent. Mais le résultat est vraiment à la hauteur des attentes!

Passer de l’émulation sur PC à une console US tournant sur un véritable écran CRT m’a personnellement fait un choc et relancé mon intérêt pour le retrogaming.

De manière générale je conseille pour le retrogaming la gamme FD Trinitron/WEGA de Sony, on a toujours des couleurs éclatantes et un support PAL 60Hz voire 100Hz. On n’est jamais déçu!

Sonic 3 CRT
Sonic the Hedgehog 3 sur une Genesis NTSC, affiché sur un écran Trinitron en PAL 60 Hz

8 réflexions au sujet de « [Retrogaming Room] Le choix de l’écran »

    1. Bonsoir Brossier,

      Il est en effet tout à fait possible de brancher une PS3 sur une TV SD CRT en la branchant avec un câble RGB SCART (péritel) et en appliquant les réglages qui s’imposent (définition 480i, ratio d’affichage 4:3) mais ça ne sera pas vraiment un gain puisque la quasi totalité des jeux PS3 sont prévus pour être joué en 16:9 sur un écran LCD 720p via HDMI.

      À la limite sur une TV CRT de type EDTV avec une entrée component en 480p 16:9 ça sera un peu plus viable si on tient absolument à avoir des scanlines sur son écran mais franchement pas folichon pour le peu de jeux 2D vraiment sexy qui en bénéficieraient sur la PS3.

      Bref à moins de se tourner vers des jeux indés, les portages d’anciens jeux ou des jeux de niche qu’on retrouverait probablement sur leurs supports d’origine (PC ou anciennes consoles) je ne pense pas que la PS3 soit un support idéal pour jouer sur un écran cathodique!

      1. Il existe certaines TV Sony CRT avec entrées HDMI et DVI, qui supportent 720p et 1080i. La qualité d’affichage est probablement phénoménale avec PS3 et 360, dont l’immense majorité est en 720p max (et en plus la PS3 ne fait pas la mise à l’échelle vers 1080p).
        Par contre je ne crois pas qu’elles ont été commercialisées en europe :( ou alors en très petite quantité)

        1. Bonjour Ryoandr,

          J’ai entendu parler de ces écrans avec technologie CRT et entrée HDMI, ils ont été produits il y a une dizaine d’années pendant la transition vers le LCD.

          Pour autant je ne suis pas convaincu que la qualité d’image soit vraiment au top car même si le jeu sera projeté sur un écran cathodique en 720p je ne pense pas que les scanlines apporteront un vrai plus sur des jeux qui sont soit en 3D, soit en 2D mais pas prévus pour du 720p et encore moins pour un rendu scanline aussi dense.

          La plupart des jeux 2D sur PS3 qui seraient cool à jouer sur CRT sont des portages de jeux qui tournent en 240p et qui passeront bien mieux via SCART sur un CRT traditionnel à mon avis,

          Le « 720p cathodique » ne doit valoir le coup que pour très peu de titres selon moi, à moins d’aimer le rendu des couleurs et la réactivité d’un CRT même pour les jeux en 3D, mais le scintillement doit être important et la correction naturelle de l’aliasing assez faible compte tenu du nombre de lignes affichées.

          Finalement les CRT c’est surtout le top pour les jeux qui étaient faits pour! :D

  1. Bonsoir Turom, je voulais depuis un moment me lancer dans le bain du retrogaming et j’ai récemment acquis (sans le faire exprès hein, je précise) le même téléviseur « KV-29FX30B » que tu possèdes (si j’ai bien suivi) !
    Je voulais te demander, l’ayant allumé pour la première fois aujourd’hui et après une petite partie de MK Double Dash furtive si tu as des conseils à me refiler au niveau des réglages de l’image (studio, personnel, cinéma ?), du son ou tout autre info utile sur ce modèle !

    1. Bonsoir Lunatique ! Au niveau des réglages je suis de mémoire en mode custom avec le contraste à fond et le reste à 50%, sinon juste faire attention à bien brancher la prise SCART sur l’entrée du bas qui gère le RGB et non sur celle du haut qui ne prend que le S-Video.

      Je trouve un peu pénible que pour certaines consoles il faille régler à chaque allumage le mode de l’image en 4:3 (bouton bleu sur la télécommande) mais c’est dépendant du câblage interne des prises SCART qui envoient ou non un signal spécifique, il faudra que je me penche dessus un jour.

      Au niveau du son actuellement j’utilise celui de la TV mais je prévois de mettre un 2.0 externe quand ça sera possible.

Laisser un commentaire