step down transformer banner

Retrogaming PAL et NTSC: Le comparatif

Lorsque je me remémore mes fins d’après-midi à fouiller dans les bacs des magasins de jeux d’occasion pendant les années 90, je repense à ces préceptes au jargon technique dont j’ignorais la signification mais que j’appliquais scrupuleusement « Seuls les jeux PAL fonctionnent sur ma console » ou « Ma TV supporte le 60 Hertz »: Se retrouver avec un jeu incompatible sur les bras pouvait en effet être très frustrant.

L’import était un monde un peu inconnu que j’imaginais cantonné aux adaptateurs ou autres puces greffées dans les consoles de jeu. Me voilà pourtant aujourd’hui avec une Genesis modèle 1 importée directement des USA et un début de collection de jeux achetés outre-Atlantique.

Genesis
Genesis modèle 1 NTSC avec câble SCART moddé pour sortir le stéréo, branchée sur un switch SCART Hama AV-100S

Alors concrètement, quel intérêt et quelles différences entre nos consoles Européennes (PAL) et les imports USA/Japon (NTSC) ? Comment profiter des machines importées en Europe ?

Après avoir testé tout ça par moi-même, j’ai voulu partager mon expérience.

PAL ? NTSC ? Brigitte, mets-le au courant

PAL ou Phase Alternating Line est une norme d’affichage vidéo utilisée avant l’ère du numérique par les télévisions CRT — dites cathodiques — notamment en Europe. Elle correspond à une image de 576 lignes de haut avec un taux de rafraîchissement de 50 Hz. Les pays comme la France qui utilisaient la norme SECAM peuvent être considérés comme faisant partie du groupe PAL en ce qui concerne le retrogaming.

NTSC, acronyme de National Television System Committee est un équivalent utilisé en Amérique du Nord, au Japon et dans une partie de l’Amérique du Sud, correspondant à une image de 480 lignes de haut et un taux de rafraîchissement de 60Hz.

PAL-NTSC-SECAM
Cartographie des normes vidéo. Source wikimedia.

De manière générale cela se rapporte à la fréquence du courant alternatif utilisé sur place. En France par exemple nous avons du courant à 220V/50Hz, et donc du PAL. Aux USA leur courant est à 110V/60Hz et leurs télévisions fonctionnent donc en NTSC.

step down transformer
Sélecteur de voltage d’un transformateur de courant permettant d’alimenter des appareils NTSC en Europe.

Quel impact dans le monde du jeu vidéo ?

Le fait qu’il y ait plusieurs standards vidéo et plusieurs normes de courant électrique oblige encore aujourd’hui les éditeurs à produire des variantes de consoles et de jeux adaptés à chaque région, en plus des localisations pour chaque langue.

Ceux qui ont déjà acheté des jeux en import le savent, on a grosso-modo 3 régions ayant chacune sa version :

  • JP (NTSC) au Japon
  • US (NTSC) en Amérique du Nord
  • PAL pour les pays en bleu/orange sur la carte ci-dessus, dont l’Europe (EU)
Game Genie Genesis
Un Game Genie pour SEGA Genesis qui permet notamment de contourner le region-lock

Au delà du système de region-lock qui consiste à rendre incompatibles les jeux d’une autre région que la sienne par protection logicielle ou détrompeurs physiques, il y a une incompatibilité matérielle entre les deux groupes PAL et NTSC qui fait qu’un jeu PAL ne peut pas fonctionner correctement sur une console NTSC et inversement.

C’est l’un des problèmes auquel on est confronté lorsqu’on veut jouer aux jeux d’import sur sa console. Même en utilisant des techniques pour contourner la protection comme un adaptateur, le jeu ne fonctionnera pas comme sur la console NTSC originale à moins de modifier physiquement la console PAL — et encore souvent l’expérience n’est pas tout à fait identique…

Mais quel intérêt d’importer ?

L’intérêt majeur est que beaucoup de jeux ne sont jamais sortis ailleurs qu’au Japon, et un bon nombre de titres qui ont eu droit à une adaptation aux USA n’ont pas eu leur version PAL. Ainsi on peut découvrir ces jeux qui n’ont jamais été commercialisés chez nous.

Si l’on prend l’exemple des portages des versions JP vers US, bien que toutes les deux NTSC, ces deux versions sont identiques sur le plan technique mais la version US a reçu une traduction du japonais à l’anglais et a parfois vu des éléments « adaptés pour l’occident », ainsi le contenu du jeu peut varier. Importer une version JP permet de découvrir l’expérience originale. Et quand bien même les versions seraient identiques, les collectionneurs peuvent apprécier aussi telle ou telle version d’un jeu pour le design de la boîte

Sonic 3 US JP
Les 2 versions NTSC de Sonic 3, US à gauche et JP à droite. Les 2 jeux sont identiques mais la boîte JP est bien + cool !

Et surtout, jouer en 60Hz !

Concernant les titres sortis dans plusieurs régions, la très grande majorité était développée d’abord en NTSC pour le Japon, parfois pour les USA, en tout cas très rarement en premier pour la région PAL. D’un point de vue technique les versions NTSC étaient donc les versions originales de la quasi totalité des jeux. Ce qui veut dire qu’on développait et on pensait les jeux vidéo d’abord pour être joués sur des écrans 4:3 de 480 lignes en 60Hz.

Les versions PAL étaient de fait toujours des adaptations plus ou moins fidèles des versions NTSC dans l’autre standard, avec les contraintes que cela implique. Nous allons justement nous intéresser à cette différence de rendu à l’écran.

Matériel

  • TV Sony KV-29FX30B Trinitron 72cm
    Cet écran 4:3 CRT est parfait pour le retrogaming ! La TV supporte la norme vidéo PAL60, elle est donc capable de recevoir le signal NTSC et de l’afficher en 60Hz au bon format, comme s’il s’agissait d’une TV NTSC.

Trinitron Sony

  • Switch SCART Hama AV-100S
    Permet de brancher plusieurs prises SCART et d’envoyer le tout vers la TV en conservant le signal RGB.

  • Console Genesis NTSC modèle 1 « High Definition Graphics » VA6
    Machine importée des USA qui fonctionne donc en NTSC et qui a besoin d’une alimentation 110V/60Hz.

Genesis US

La console américaine n’étant pas fournie avec un câble SCART — connectique peu répandue là-bas — j’utilise un câble custom fabriqué par Retrogaming Cables. Un jack est greffé à la prise SCART afin de récupérer le son stéréo par la sortie jack frontale, la sortie AV arrière ne délivrant que du mono.

SCART cable GenesisGenesis + SCART jack stereo

Pour que la console puisse être alimentée correctement, j’utilise un transformateur de courant Bronson VT-300 qui permet de brancher des appareils 110V sur notre système électrique européen.

step down transformer

  • Console Mega Drive PAL modèle 2 VA1
    Machine européenne connectée via SCART avec le câble d’origine. Le câble a été modifié afin de supprimer les artéfacts indésirables causés par l’élévateur de tension 5V => 12V que SEGA a intégré dans la fiche pour créer le signal de commutation (BLNK), mais les propriétés de l’image restent les mêmes.

Mega Drive II

Test

L’objectif du test est de comparer le rendu à l’écran d’un même jeu sur les deux standards.

  • PAL : Systèmes 220V/50Hz prévus pour des écrans de télévisions de 576 lignes en 50Hz
  • NTSC (US/JP) : Systèmes 110V/60Hz prévus pour des écrans de télévisions de 480 lignes en 60Hz

Pour ce faire, je fais tourner sur chaque console le jeu Sonic the Hedgehog 2 avec la cartouche correspondant à la version de la console

Il est à noter que contrairement au premier épisode de la série, le jeu a été adapté au 50Hz dans la version PAL. C’est à dire que le jeu a été accéléré pour compenser la baisse de fréquence du système PAL et restituer une vitesse de jeu semblable à la version NTSC. C’est donc un bon exemple pour comparer objectivement le rendu car c’est un portage correct de NTSC vers PAL.

Bien que cela ne rende pas justice au rendu réel, j’ai filmé le résultat sur l’écran en affichant une version puis l’autre à l’aide du switch SCART :

J’ai aussi pris des photos d’une même scène à la frame près sur les 2 versions de Sonic & Knuckles, un autre portage correct en version PAL. Ci-dessous Genesis NTSC puis Mega Drive PAL.

Genesis NTSCMega Drive PAL

Résultats

Les deux versions fonctionnent très bien sur la TV et cette dernière n’a aucun mal à passer de l’une à l’autre à la volée. L’expérience visuelle diffère sur 2 points :

Fréquence

Comme prévu la version NTSC tourne en 60Hz et bien que ça ne soit pas évident sur la capture vidéo en 30 FPS, le jeu NTSC est nettement plus fluide et a plus de « punch » que son équivalent PAL, ça saute aux yeux lorsqu’on passe de l’un à l’autre.

Bien que le portage PAL ait été adapté au 50Hz, au niveau du gameplay on ressent plus de tonicité et plus de réactivité dans la version NTSC. Cette dernière s’en retrouve plus agréable à jouer.

Rapport hauteur/largeur

Ce qui choque le plus en passant de l’un à l’autre c’est le changement de la surface d’affichage du jeu. La version NTSC tourne en occupant toute la surface de l’écran alors que la version PAL est dans une zone plus petite centrée verticalement. Il y a des « bandes noires » correspondant à de l’espace perdu en haut et en bas de l’écran.

NTSC PAL Aspect Ratio
Les 2 photos l’une en face de l’autre remises à l’équerre. Les repères rouges correspondent au limites de l’écran.

On notera que dans la vidéo de Sonic 2 par exemple ces bandes changent de couleur pour s’adapter à ce qui se passe à l’écran, pour limiter l’effet « bandes noires » mais au final jamais cette zone n’est utilisée pour afficher le jeu en lui-même.

Pourquoi le jeu PAL n’est-il pas en plein écran ? Pourquoi tant de haine ?

Cela s’explique car la console PAL délivre un signal vidéo de 576 lignes comme l’impose ce format vidéo et que le jeu d’origine en NTSC a été dessiné en 480 lignes. Lors du portage en version PAL l’équipe de développement a placé la zone d’affichage du jeu au centre de l’écran mais n’a évidemment pas redessiné tout le pixel-art du jeu pour une grille de 576 !

Les bandes en haut et en bas de l’écran correspondent donc aux lignes « en trop » et sont un espace perdu. La conséquence directe est que comme l’écran est toujours en 4:3 dans les deux cas, le jeu PAL a un ratio hauteur/largeur erroné par rapport au jeu original. La version PAL paraît « écrasée » en comparaison.

NTSC PAL Aspect Ratio
On peut voir la diférence de format des pixels d’une version à l’autre.

Ce genre de phénomène n’est plus possible de nos jours sur les écrans numériques car la grille de pixels est fixe mais sur les écrans CRT il est tout à fait possible d’avoir un nombre de lignes variables, et donc un nombre de pixels variable sur l’écran. Les pixels sur la version NTSC sont plus longs et les sprites sont affichés correctement, comme ça a été dessiné à la base.

Conclusion

Si on est en Europe et que l’on dispose d’une TV CRT qui supporte le PAL60, importer des consoles US ou JP et les jeux qui vont avec est pour moi la meilleure option, ce test m’en a convaincu.

Avoir une console US permet d’avoir des jeux qui sont techniquement fidèles aux originaux, en 60Hz, en plein écran et traduits en anglais. Si on veut joueur aux jeux JP c’est facile avec un adaptateur car la console US est NTSC comme son équivalent JP. Dans le cas de la Saturn j’ai préféré récupérer une console JP car son catalogue s’y prêtait mieux et démarrer les jeux d’import est un peu moins pratique, mais globalement il faut jouer en NTSC sur les jeux rétro, ça vaut vraiment le coup.

J’ai donc commencé ma petite collection de jeux importés US/JP et les premiers essais sont très concluants, je découvre et redécouvre des titres avec une image et un gameplay au poil !

Colection genesis NTSC
Quelques jeux Genesis NTSC importés des USA.

7 réflexions au sujet de « Retrogaming PAL et NTSC: Le comparatif »

  1. Merci beaucoup pour cet article très intéressant. Qu’en est-il sur les écrans plats HD (j’ai, par exemple une Sony KDL 107 cm) équipés également de prises péritels ? Je me posais notamment la question car je souhaitais acheter une ps1 et une ps 2 NTSC (USA) pour jouer à mes jeux ricains. Puis-je utiliser le câble NTSC d’origine sur mon écran plat sans problème, ou dois-je acheter un câble RGB ? Au niveau électrique, faut-il acheter un transformateur spécial ?

    Merci.

    1. Bonjour Gaetan et merci pour votre commentaire ^^

      Je vous invite à consulter mon article qui traite le sujet des écrans pour avoir un tour d’horizon de la chose: https://www.wkd4496.net/retrogaming-room-le-choix-de-lecran/

      Par ailleurs concernant votre cas si vous importez une PS1/PS2 des USA votre console ne sera vraisemblablement pas livrée avec un câble SCART (péritel) RGB, cette connectique étant quasi inexistante là-bas. Vous aurez soit une prise RF incompatible avec nos TV et de qualité franchement passable soit plus certainement du composite RCA jaune/blanc/rouge comme nous avions ici, qui délivre du signal composite de qualité moyenne mais que vous pouvez brancher sur n’importe quelle TV, y compris votre écran plat.

      Pour avoir une qualité d’image un peu meilleure que le composite vous pouvez en effet acheter un câble SCART RGB pour Playstation. C’est le même câble pour PS1 et PS2 et ça fonctionne sur les écrans modernes aussi.

      Sinon évidemment il vous faut un transformateur de tension 220V/50Hz => 110V/60Hz comme celui présenté dans l’article pour brancher la console, n’essayez surtout pas de la brancher directement sur le courant ici! Enfin si vous le trouvez en France en tout cas.

      1. Merci d’avoir pris le temps de me répondre, c’est sympa. Ca va m’éviter de foutre le feu à mon appartement. Je vais regarder le lien que tu m’as recommandé.

  2. Bonjour, merci pour ces précisions, ça m’éclaire un peu car je ne suis pas très hi-tech ;).
    J’ai une petite question qui j’espère est vraiment en lien avec le sujet… Je viens de remettre la main sur ma ps one, à l’époque je l’avait fait pucer.
    J’ai retrouvé/récupéré bcp de jeux notamment gravés. Mais le souci c’est que certains passent en noir et blanc et d’autre (originaux et gravés) passent très bien. Forcément ceux qui passent en noir et blanc sont ceux qui m’intéressent le plus (Silent Hill, Resident Evil 2 et 3, tekken 3…).
    Donc voici ma question : un vrai câble RGB règlerait-il mon problème? Car je me dis que cela peut aussi venir d’une erreur au moment de la gravure. J’aimerai bien retrouver ces jeux en originaux mais pas si simple.
    Je précise que je joue avec cette console sur une télé cathodique qui doit avoir une bonne quinzaine d’années.
    Merci d’avance.

    1. Bonjour Gilles, je n’ai pas de console pucée donc je ne suis pas très calé là dessus mais si vos jeux gravés sont au format NTSC (US ou JP) ou que la console force le signal NTSC avec la puce pour afficher le jeu en 60 Hz, via composite l’image sera en noir et blanc.

      Un câble RGB comme celui-ci: https://www.retrogamingcables.co.uk/games-consoles/sony-playstation/sony-playstation-1-2-ps1-ps2-rgb-scart-cable-lead permet de porter le RGB et donc d’avoir une image en mode PAL60 sur votre TV CRT, en couleur évidemment. Si la TV a plusieurs entrées SCART, vous penserez à vérifier que la console sera branchée sur une entrée qui supporte le RGB. :)

      Si malgré ça l’image est toujours en monochrome il faudra vous renseigner sur le format de sortie de la console pucée et aux versions exactes des jeux sur vos ISOs qui posent problème pour comprendre l’origine du problème.

      1. Bonjour,
        Merci pour votre réponse rapide et précise!
        Effectivement j’ai plusieurs entrées scart… je vais essayer tout ça.
        Merci bcp pour le lien, ça va m’être utile. J’ai bien l’impression que ça vient du câble RGB et que les jeux ont été gravés au format NTSC.
        Le moyen le plus sympa étant bien sur de mettre la main sur les originaux. Ce que j’envisage de faire petit à petit.
        Bonne continuation.
        Gilles.

Laisser un commentaire