mega drive propre

Mega Drive II – Résurrection

Ça ferait un super titre de nanar.

J’ai commencé ma petite mission de nécromancie rétro en ressortant ma vieille Mega Drive, si chère à mon cœur. À l’époque je l’avais récupérée d’occasion dans un vieux sac plastique en vrac dans une brocante, accompagnée de quelques titres.

Déjà qu’à l’acquisition elle n’était plus au sommet de sa forme, après des années d’utilisation puis divers squattages de cartons autant dire qu’elle avait pris un sacré coup de vieux.

MD old 1

Même si je prenais toujours soin de mes machines, je n’avais pas spécialement le réflexe de les nettoyer, et en plus elles étaient toujours à l’air libre, près du sol.

Le résultat après 20 ans ne donne pas très envie.

Une petite remise en état s’impose !

Voyons le désastre d’un peu plus près pour nous convaincre :

MD old 2MD old 3

Décrassage

En combinant divers lingettes + brosses à dents + cotons-tiges avec de l’eau et un peu d’alcool, ça redonne déjà une petite jeunesse :

mega drive propre mega drive propre

L’ancien propriétaire — en plus d’avoir méchamment rayé la coque — avait supprimé sauvagement les détrompeurs de l’emplacement des cartouches afin de pouvoir jouer aux jeux JP qui n’avaient pas de region-lock de type software. Pas grand-chose à faire pour restaurer ça et au final je me dis que ça peut être utile.

Slot mega drive
Ce n’est pas très joli mais à moins de changer toute la coque supérieure, ça restera en l’état.

Les manettes

Les 2 manettes se sont retrouvées à peu près au même niveau de propreté que la console et de mémoire certaines commandes étaient dures voire inopérantes. J’ai démonté tout ça pour jeter un œil.

Manette Mega Drive

Les problèmes de contact provenaient probablement de la saleté entre les patins et le circuit. On se demande comment toute cette crasse a réussi à rentrer là-dedans.

Contact manette Mega DriveContact manette Mega Drive

J’ai pu constater au passage qu’il s’agit d’un vieux modèle qui utilisait encore le système de bascule vissée sous la croix. Ça a l’avantage d’être assez souple à l’utilisation au détriment de la précision. Les plus récentes ont un système avec une croix monobloc plus précise mais qui devenait dure à force.

Pièces manette Mega Drive

Un bon nettoyage des contacts ainsi que les patins avec coton-tige + alcool permet de retrouver la sensibilité à la pression. Vu la couleur des cotons après l’opération, aucun doute qu’il y avait besoin.

Contact manette Mega Drive

Le remontage est facile, il faut juste faire attention à bien placer les fils au bon endroit pour ne pas les écraser. Le feeling en main est tout de suite bien meilleur vu que toutes les saletés dans les mécanismes sont parties.

Manette Mega Drive

J’ai voulu tester les résultats mais impossible de faire fonctionner la console correctement : Un problème avec l’alimentation de la console semblait en être la cause.  La machine restait allumée quelques secondes puis s’éteignait, voire ne s’allumait pas du tout selon la position du câble.

Il va falloir opérer, Madame.

Démontage

La console est une Mega Drive modèle 2 fabriquée en Malaisie aux alentours de 1993 qui dispose d’une carte mère VA1. Il n’y a aucun risque à retirer la coque, il suffit de dévisser en dessous et tous les accès sont libres.

Mega Drive ouverteMega Drive ouverte

La plaque métallique de dissipation se dévisse sans problème elle aussi ; La structure interne de la machine est très simple contrairement aux appareils actuels…

En triturant un peu le câble d’alimentation j’ai pu la faire fonctionner et constater que non seulement elle fonctionne très bien à l’exception du faux contact en question, mais qu’en plus mon petit nettoyage sur les manettes les a rendues l’une comme l’autre tout-à-fait fonctionnelles. Comme quoi parfois il suffit de pas grand chose.

Mega Drive en marche
Ô joie !

Reste donc à reprendre le faux contact maléfique.

Réparation de la fiche d’alimentation

La pièce qui pose problème est le bloc qui reçoit la fiche d’alimentation [ADAPTOR].

Mega Drive Power SupplyMega Drive Power Supply

C’est une panne courante sur ces consoles car la fiche d’alimentation n’est pas suffisamment bloquée par la structure et les branchements/débranchements intempestifs provoquent un fort effet de levier sur la carte mère. Au bout d’un moment ça finit par lâcher.

Par contre là il faut regarder en dessous. Pour se faire il faut dévisser le bus cartouche au centre de la carte afin de la libérer.

Mega Drive carte mère

Le faux contact est alors visible sous la fiche d’alimentation, on repère une soudure fendue provoquant l’instabilité du signal électrique.

Mega Drive Power Supply

On refait la soudure à peu près proprement…

Mega Drive soudure alimMage Drive alim

Et c’est la résurrection !

Après un test rapide plutôt concluant, j’ai tout remonté et j’ai pu laisser la magie de la nostalgie opérer.

Mega Drive Golden Axe

J’ai testé un peu quelques jeux et malgré quelques essais répétés avec certaines cartouches, tout fonctionne comme une horloge.

Les sons, le pixel art, le cachet unique de l’ère 16-bit, y’a pas à dire,  ça fait vraiment plaisir !

Mega Drive Sonic 2 & Knuckles

Bon je vais doser un peu et attaquer la suivante qui attend  dans le carton

Une réflexion au sujet de « Mega Drive II – Résurrection »

Laisser un commentaire