Ôkami

Ôkami est une perle rare.

Ce jeu sorti sur Sony Playstation 2 en 2006 est passé inaperçu à l’époque car malgré les critiques dithyrambiques à son égard ses ventes furent mauvaises et Clover Studio ferma ses portes après son développement, afin de renaître quelques années plus tard en tant que Platinum Games. De grands noms tels que Hideki Kamiya ou Shinji Mikami ont travaillé sur ce titre qui n’a pas son pareil.

Okami PS2

Je me rappelle avoir été complètement transporté à l’époque par cet action-RPG à l’esthétique d’estampe japonaise incroyablement assumée qui au fur et à mesure des parties me rappela de plus en plus la grandeur d’un Zelda: Ocarina of Time, et qui une fois terminé me parut bien plus grand encore.

Le monde d’Ôkami est majestueux, mythologique, plein d’humour et incroyablement attachant ; le tout mis en scène par des artistes de talent auxquels j’ai voulu rendre hommage dans cet article.

Update 27/02/2017: Ajout à l’article de la sublime statue d’Amaterasu par First 4 Figures, incontournable objet de collection pour le fan d’Ôkami que je suis!

Continuer la lecture de Ôkami

[Retrogaming Room] SEGA Saturn

La SEGA Saturn reste pour beaucoup dans les mémoires comme étant la console qui a échoué face à la Sony Playstation en 1995, une console avec moins de jeux et moins performante que sa rivale sur la 3D alors naissante.

En ce qui me concerne j’en garde un souvenir tout autre, pour moi la Saturn restera le paradis de la 2D, le temple de l’arcade, là où se trouve le véritable cœur de SEGA. En effet tout en restant beaucoup plus abordable que la Neo-Geo de SNK , c’était un moyen de profiter chez soi des titres qu’on voyait dans les salles d’arcade avec une 2D magnifique et un son révolutionnaire.

Sa place dans ma salle retrogaming était toute trouvée.

Saturn
SEGA Saturn japonaise « White » HST-0014.

Ce Model 2 japonais est en parfait état, ça vaut le coup d’œil !

Continuer la lecture de [Retrogaming Room] SEGA Saturn

[Retrogaming Room] SEGA Genesis

La SEGA Mega Drive est la troisième console de salon dans mon parcours de joueur, après l’Atari 7800 et la SEGA Master System. Cette machine a une grande place dans mon cœur est elle a donc naturellement sa place dans ma salle retrogaming.

Bien qu’ayant restauré mon ancienne Mega Drive II PAL,  j’ai décidé pour des raisons que j’ai évoquées dans un article sur le sujet de constituer ma collection de jeux sur une console US. Après pas mal de lecture et de longues heures à surveiller les enchères outre-atlantique j’ai fini par trouver mon bonheur !

Genesis US
25 ans, et toutes ses dents !

Il y a eu des tas de révisions de la console, avec du matériel de plus ou moins bonne qualité, expliquant pourquoi certains modèles sont plus recherchés — et donc plus cotés — que d’autres…

Petit tour du propriétaire et explications.

Continuer la lecture de [Retrogaming Room] SEGA Genesis

Retrogaming PAL et NTSC: Le comparatif

Lorsque je me remémore mes fins d’après-midi à fouiller dans les bacs des magasins de jeux d’occasion pendant les années 90, je repense à ces préceptes au jargon technique dont j’ignorais la signification mais que j’appliquais scrupuleusement « Seuls les jeux PAL fonctionnent sur ma console » ou « Ma TV supporte le 60 Hertz »: Se retrouver avec un jeu incompatible sur les bras pouvait en effet être très frustrant.

L’import était un monde un peu inconnu que j’imaginais cantonné aux adaptateurs ou autres puces greffées dans les consoles de jeu. Me voilà pourtant aujourd’hui avec une Genesis modèle 1 importée directement des USA et un début de collection de jeux achetés outre-Atlantique.

Genesis
Genesis modèle 1 NTSC avec câble SCART moddé pour sortir le stéréo, branchée sur un switch SCART Hama AV-100S

Alors concrètement, quel intérêt et quelles différences entre nos consoles Européennes (PAL) et les imports USA/Japon (NTSC) ? Comment profiter des machines importées en Europe ?

Après avoir testé tout ça par moi-même, j’ai voulu partager mon expérience.

Continuer la lecture de Retrogaming PAL et NTSC: Le comparatif

[Retrogaming Room] Le choix de l’écran

Si l’on souhaite se mettre au retrogaming sur des consoles de salon, l’un des choix les plus importants à faire dès le départ concerne le moniteur ou la télévision que l’on va utiliser. Plusieurs facteurs entrent en compte:

  • L’espace dont on dispose pour le matériel
  • L’exigence que l’on a au niveau de la fidélité du rendu des jeux
  • La norme d’affichage et la fréquence à laquelle on souhaite jouer
  • Le budget

De nos jours la norme est aux TVs et moniteurs de PC numériques qui utilisent une connectique HDMI voire DVI, le plus souvent au format 16:9 ; Mais jusqu’à la 6e génération de consoles de jeu les machines étaient prévues pour une utilisation sur des écrans à tube cathodique (CRT) à réception analogique de format 4:3.

Trinitron Sony
Ce beau bébé pèse tout de même 47kg!

Les écrans CRT ne sont plus fabriqués mais il est encore possible d’en trouver d’occasion, ce sont des appareils très volumineux qui ne sont plus adaptés à l’utilisation actuelle des postes de télévision. Par exemple il est impossible de brancher une Playstation 4 ou un tuner TNT-HD sur un écran CRT sans dégrader sévèrement l’image via un adaptateur HDMI/SCART.

Avoir un écran CRT pour le retrogaming est donc à réserver aux passionnés qui ont la place d’avoir une seconde TV dédiée à cette utilisation et qui sont prêts à mettre le prix pour acquérir le matériel d’époque qui se branchera dessus.

Des solutions existent toutefois pour profiter du retrogaming sur des écrans modernes. Le rendu sera plus ou moins éloigné de l’expérience authentique.

Examinons quelques options possibles dans les deux cas de figure.

Continuer la lecture de [Retrogaming Room] Le choix de l’écran

the Art of Journey

« the Art of Journey » est un artbook sorti en 2012 à la gloire du chef-d’œuvre de thatgamecompany, Journey.

Le jeu en soi a déjà marqué son temps par sa poésie, sa beauté et son concept intemporel. Cet ouvrage édité par Bluecanvas permet de replonger en images dans cet univers si particulier et même d’explorer certains modèles en réalité augmentée.

Reportage.

Art of Journey couverture

Continuer la lecture de the Art of Journey

Mega Drive II – Résurrection

Ça ferait un super titre de nanar.

J’ai commencé ma petite mission de nécromancie rétro en ressortant ma vieille Mega Drive, si chère à mon cœur. À l’époque je l’avais récupérée d’occasion dans un vieux sac plastique en vrac dans une brocante, accompagnée de quelques titres.

Déjà qu’à l’acquisition elle n’était plus au sommet de sa forme, après des années d’utilisation puis divers squattages de cartons autant dire qu’elle avait pris un sacré coup de vieux.

MD old 1

Même si je prenais toujours soin de mes machines, je n’avais pas spécialement le réflexe de les nettoyer, et en plus elles étaient toujours à l’air libre, près du sol.

Le résultat après 20 ans ne donne pas très envie.

Une petite remise en état s’impose !

Continuer la lecture de Mega Drive II – Résurrection

Zone of the Enders
Revoltech #113 & #127

Je ne suis pas un féru de figurines à la base mais étant un peu fanboy de Zone of the Enders, un jour je me suis dit que ça commençait à faire tache de ne pas en avoir de cette licence, surtout que dans ce cas là avec les designs dantesques de Yoji Shinkawa c’est limite fait pour.

J’ai opté pour les modèles Revoltech et je dois dire que je n’ai pas été déçu !

Regardons-ça de plus près.

Continuer la lecture de Zone of the Enders
Revoltech #113 & #127

[Tuto] Saves PS1 sur les jeux demat PS3/Vita

Supposons que vous avez des saves de FFVII qui traînent sur votre vieille carte mémoire Playstation, et que vous aimeriez bien y jouer avec la version PS3 ou PSVita du jeu.

Saves PSX

Ces machines ne disposant pas d’emplacement pour cartes mémoire, par quelle sorte de magie noire peut-on retrouver nos sauvegardes de 15 ans d’âge sur nos nouvelles machines ?

Voici comment procéder.

Continuer la lecture de [Tuto] Saves PS1 sur les jeux demat PS3/Vita

Welcome to your new home